Le 20 septembre 2020, le gouvernement Legault annonce le passage en zone Orange de la région de Montréal.

Contrairement aux documents qui avaient étés obtenus dans la semaine précédente, les gyms peuvent rester ouvert en zone orange puisqu'ils ne sont pas un vecteur de transmission.

On connais tous l'histoire, quelques semaines après en zone rouge, alors là rien ne va plus et on doit fermer.

C'est difficile pour moi d'avoir une réflection complètement objective sans jugements puisque le sujet est tellement personnel et tous les gens qui m'entourent. Cependant, c'est important d'être le plus neutre possible à mon avis parce que bien que nous allons avoir été fermé pendant plus de 7 mois de l'année 2020, j'ai la certitude de demeurrer ouvert et de réouvrir aussitôt que possible en 2021.

En faisant des suppositions très optimistes et en assumant que le gouvernement agit totalement de bonne foi, on peut s'imaginer qu'ils ont fermés les gyms en zone rouge parce que la situation est critique. Ils estiment alors que le bienfait que l'activité physique apporte à la santé physique et mentale des gens est moindre comparativement au risque de transmission de la covid pour toute la population.

Donc, ils sont d'accord que nous sommes essentiels pour la santé, mais que d'un point de vue de sécurité et de prévention nous devrions fermer pour prévenir une accélération rapide de la transmission.

Super, maintenant.

-Qu'est-ce qui s'est passé entre la zone orange et la zone rouge pour que les gyms ferment. Est-ce qu'il y a eu des éclosions dans les gyms? Si oui, pourquoi ne pas simplement nous montrer les chiffres qu'ils ont anaylisés pour la décision en zone orange? La transparence améliorerait l'adhésion des gens aux fermetures.

S'il y a eu des cas d'éclosions, il faut absolument en discuter pour analyser les mesures qui étaient appliquées et leur manquements.

Est-ce que les cas étaient dans des endroits qui ne respectaient pas les règles en place? Si oui, c'est une question de respect des mesures déjà existantes au niveau des propriétaires et/ou membres.

Si non, quelles mesures additionnelles pouvons nous appliquer pour pouvoir réouvrir de façon sécuritaire en janvier, et surtout, rester ouvert dans le futur?
-Réduction de la capacité maximale d'occupation?
-Augmenter les distances minimales entre les membres?
-Retourner à des cours à 2m de distance obligatoirement comme pratiquement toute l'été?

S'il y a des choses a modifier au niveau de notre façon d'opérer, pourquoi ne pas en parler maintenant pour pouvoir prévoir notre réouverture et ne pas se faire lancer des mesures avec 2-3 jours de préavis comme en juin dernier?

Si la situation est tellement critique qu'aucune mesures supplémentaires pourraient possiblement nous permettre d'opérer de façon sécuritaire, alors pourquoi est-ce qu'on se permet de choisir quel secteur d'activité peut rester ouvert?

Alors là, on ne parle plus de sauver des vies.

On September 20, 2020, the Legault government announced the move to the Orange zone of the Montreal region.

Unlike documents that had been obtained in the previous week, gyms can remain open in orange zone since they are not a transmission vector.

We all know the story, a few weeks later in the red zone, so nothing goes wrong and we have to close.

It's hard for me to have a completely objective reflection without judgements since the topic is so personal and all the people around me. However, it's important to be as neutral as possible in my opinion because although we will have been closed for over 7 months of 2020, I am sure I remain open and open as soon as possible in 2021.

By making very optimistic assumptions and assuming that the government is acting totally in good faith, one can imagine that they closed the gyms in the red zone because the situation is critical. They then feel that the benefit that physical activity brings to people's physical and mental health is less than the risk of transmission of covid for the whole population.

So, they agree that we are essential to health, but from a safety and prevention point of view we should close to prevent rapid transmission.

Awesome now.

– What happened between orange and red zone so gyms close. Has there been any outbreaks in the gyms? If so, why not just show us the numbers they anaylized for the orange zone decision? Transparency would improve people's adherence to closures.

If there were any outbreaks, it is essential to discuss to analyse the measures that were being taken and their failures.

Were cases in places that didn't follow the rules in place? If so, it's a matter of respecting existing measures at the level of owners and / or members.

If not, what additional measures can we apply to be able to safely open back up in January, and most importantly, stay open in the future?
– Reduction of maximum occupancy capacity?
– Increase minimum distances between members?
– Going back to classes 2 m apart necessarily like almost all summer?

If there are things to change in the way we operate, why not talk about it now so we can plan our reopening and not get measures started with 2-3 days notice like last June?

If the situation is so critical that no additional measures could possibly allow us to operate safely, then why do we allow ourselves to choose which business line can remain open?

So now, we're not talking about saving lives anymore.

Translated



Source